11 bonnes raisons de visiter l’île de Mayotte

Sa culture authentique et la diversité des activités offertes, la distingue de toutes les autres escales pour une expérience unique. Afibn de terminer de vous en convaincre, voici 11 (très) bonnes raisons de venir en vacances à Mayotte. Tant de choses à voir !
cache_3622538

Une voie d’eau exceptionnelle

Une expérience visuelle incomparable : îlots déserts de sable blanc, double barrière et passes à travers les récifs de corail. La navigation dans la caldera depuis la passe nord, est un moment fabuleux à savourer du haut des ponts extérieurs avec parfois la compagnie de centaine de dauphins croisant l’étrave des navires...

Saziley, emmergence, bebe,

Une biodiversité encore préservée

Un vrai spectacle de la nature où les animaux sauvages évoluent dans leur milieu naturel sous vos yeux: 14 espèces de mammifères marins, des colonies d’oiseaux et une faune endémique. Les écosystèmes y sont fragiles et soumis à des quotas définis de fréquentation, une biodiversité inégalable.

Petite terre

Des paysages façonnés par les volcans

Des reliefs de côtes ferralitiques et de vallées cultivées, des formations géologiques rares : maars, padzas, tombolo, cratère éteint aux eaux émeraudes, etc.... Les récifs de pierres noires, annonciateurs de la terre, contrastent avec les plages de sables coralliens et celles de sable volcanique pailleté, un vrai plaisir pour les yeux. 1er Parc Naturel Marin d’Outre-mer Aire marine protégée française, les réserves du Parc Marin de Mayotte offrent un paradis subaquatique extraordinairement bien préservé et jalousé.

TC_CDT_11385

Des villages préservés des temps modernes

Plus de 900 ans d’histoire et d’invasions ont fait émerger les villages mahorais. Mamoudzou, chef lieu et centre économique rivalise avec l’ancienne capitale comme Tsingoni, centre religieux ou Dzaoudzi intimement liée à l’Histoire française. L’urbanisation gagne du terrain mais n’atteint pas encore les villages et la brousse dont de nombreuses cases restent de tôle ou de torchis.

BIJOUX

La méconnue de la Compagnie des Indes

Repère de pirates, peu évoqué historiquement, l’île est discrètement fréquentée au 17ème et 18ème siècle par les grands navigateurs européens débarquant aux ports de M’Tzamboro puis Tsingoni pour le trafic de marchandises précieuses et d’esclaves.

cache_3073980

Une tradition d’hospitalité

Peuple de festivités et de traditions, les mahorais réservent un accueil chaleureux à leurs hôtes, coloré par le chant des femmes, leurs chatoyants lambas, sur des rythmes enjoués invitant les visiteurs à partager un moment enthousiaste de folklore local.

cache_3075678

La francophonie en Afrique australe

Une expérience humaine unique dans le sud-ouest de l’océan indien, des traditions métissées de tout le bassin austral, animées par la nonchalance insulaire et le zèle «à la française». Une vraie mosaïque culturelle pour ce département français qui fait émerger une nouvelle vague d’artistes mahorais à travers la langue française.

PILON,

Une identité et une culture cosmopolite

Une culture matriarcale, pétrie de rites ancestraux swahilis de la côte Kenyane, de croyances africaines et malgaches. Un mode de vie typique, teinté de tradition sunnite introduite par les arabo-persans. L'islam ici est « tropical », une religion très tolérante pratiquée par 95 % de la population.

parc_marin

L’écotourisme à la mahoraise

Des sorties en pleine nature accessibles à tous : excursions en mer, observation de la faune sauvage, rencontre avec la vie locale, randonnées pédestres. Toutes les visites se font au cœur d’une nature exubérante en compagnie de guides expérimentés qui informent des protocoles à respecter pour préserver la faune et la flore locale.

apnée,

Des excursions à sensations

Safari dauphins, récolte du sel, distillation des fleurs d’ylang, vestiges d’usine sucrière, randonnée pédestre et palmée, patrimoine historique et religieux... Les excursions sont diversifiées et se distinguent par l’authenticité de l’île et de son peuple, de vraies nouveautés et des sensations inoubliables.

Cuisine, poulpe, culinaire

Des saveurs métissées et africaines

Une expérience étonnante de saveurs, mélange de pratiques culinaires du sud ouest de l’océan indien : «mabawa», ailes de poulets grillées, «mataba», brèdes de manioc cuisinées au lait de coco, mérou, espadon, carangue grillés au combava... La cuisine mahoraise est surprenante, à déguster dans de nombreux restaurants de l’île.