Mayotte, Terre de diversité pour les baobabs

Textes et photos : Raïma Fadul.

 

 

Arbres à clous, nourrissant légendes et croyances locales, les baobabs sont considérés comme sacrés car ils seraient capables d’endiguer les maléfices. Les feuilles sont utilisées comme filtre d’amour et les vœux sollicités au pied de ces arbres sont toujours exaucés ...

Une diversité plus importante que le continent africain 

Baobab rime avec Madagascar qui accueille 6 espèces uniques au monde. L’île de Mayotte, située dans l’Océan Indien, possède un patrimoine naturel remarquable car elle possède deux espèces de baobabs alors qu’une seule espèce est présente sur l’ensemble du continent africain. C’est le second territoire dans le monde en terme de richesse pour les baobabs. 

Un arbre aux milles usages et croyances

De nombreuses vertus et usages sont attribués aux baobabs, les différentes parties de l’arbre sont utilisées à Mayotte : les feuilles sont cuisinées et utilisées pour nourrir le bétail. La pulpe du fruit a des propriétés anti-diarrhéique et sert à confectionner des sirops et des jus très riches en vitamines B1 et C (10 fois plus qu’une orange). La fibre de l’écorce est utilisée pour fabriquer des cordages, et le tronc peut être creusé pour y constituer une réserve d’eau. Ces éléments sont aussi utilisés en médecine traditionnelle (toux, asthme, mycose, inflammation, indigestion).

 

Le Conseil Général de Mayotte participe à différentes actions pour la préservation de ce patrimoine d’exception.

Les deux espèces, plus connues sous le nom Shimaorais (langue locale) de Mbuiu Mwéou et de Mbuiu Dzoukoundrou, sont respectivement
le baobab africain et le baobab malgache.

 

Les deux espèces de Baobabs de Mayotte :

Le baobab Africain / Adansonia digitata

Cette espèce indigène se retrouve en Afrique, où elle se développe dans les savanes et forêts sèches sur une partie importante du continent. A Mayotte, la population du baobab africain est estimée à plus de 2000 individus situés principalement dans le Sud sur le pourtour littoral.

 

La baobab Malgache / Adansonia madagascariensis

Découvert récemment, ce baobab est très rare sur l’île de Mayotte, où seul quelques individus se développent au nord-Ouest et au Sud-est de l’île. Sa population est grandement menacée car il n’existe que 7 individus à l’état naturel sur l’île, ce qui témoigne de son grand degré de vulnérabilité.
Cette espèce est d’ailleurs protégée à Mayotte.

Téléchargez notre brochure sur les baobabs de Mayotte :

Download
Mayotte, Terre de diversité pour les baobabs
Dépliant sur les baobabs que l'on trouve à Mayotte, second territoire dans le monde en terme de richesse pour les baobabs.
Textes et photos : Raïma Fadul.
Nouveau téléchargement de fichier

Appels d'offre du CDTM

Le CDTM lance deux appels d'offre :

- Prestations de relations presse et relations publiques

- Mission d'expertise comptable et sociale

du 25 février au 05 mars 2017

Mayotte au Salon de l'agriculture

COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE MAYOTTE
BP 1169
Place de La République
97600 Mamoudzou
Téléphone : +262(0) 269 61 09 09 +262(0) 269 61 09 09
Fax : +262(0) 269 61 03 46
Adresse email :

Téléchargez le magazine des vacances et des loisirs de Mayotte

Magazine des loisirs et des vacances de Mayotte - 2016
MAGAZINE LOISIRS VACANCES 2016.pdf
Document Adobe Acrobat [5.4 MB]

Nos horaires d'ouverture

Lundi - Vendredi08:00 - 17:00
Samedi09:00 - 15:00

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE MAYOTTE