Découvrir

Terre française du bout du monde, éloignée des circuits touristiques et des voyages organisés, Mayotte est réputée secrète. Pour autant, elle propose la richesse d’un environnement exceptionnel pour un dépaysement garanti. Une occasion unique de découvrir une nature sauvage, une population discrète, riche d’une culture préservée et fascinante.

Malgré une faune et une flore très variée, il n’existe aucun animal dangereux ou venimeux dans l’île. La faune terrestre comprend des espèces endémiques telles que les lémuriens (Makis), petits singes très curieux dont l’espèce est protégée. Les variétés d’oiseaux sont très nombreuses, parmi les plus beaux spécimens figurent le paille-en-queue et la perruche.

La végétation luxuriante offre une multitude de plantes à parfums, des arbres fruitiers et de nombreux bois précieux aux essences rares. Du haut des sommets, à partir de 400m d’altitude, la forêt humide abrite les fougères arborescentes et les palissandres. L’ylang-ylang qui fait la renommée de Mayotte, couvre des centaines d’hectares. Il est reconnaissable à son tronc tortueux et à son parfum envoûtant.

Les baobabs géants se trouvent plus sur le versant ouest, et le long du littoral, un fouillis de cocotiers, d’aloès, et de palmiers ourlent les plages de sable fin, baignées par des eaux chaudes et limpides. Par endroits, la mangrove couvre le fond des baies et des anses.

L’un des principaux charmes de Mayotte réside dans sa barrière corallienne de 157 kilomètres. L’immensité du lagon, avec parfois plus de 4km entre la côte et la barrière, et jusqu’à 70m de profondeur par endroits, a des allures de mer intérieure. À l’abri des fureurs de l’océan, c’est un havre de calme pour une faune et une flore très diversifiées.