Les langues kibushi et shimaoré

En plus du français, deux langues sont parlées à Mayotte : le shimaoré (chimaoré) et le kibushi.

Le shimaoré, langue d’origine swahilie, est parlée par la majorité de la population. Le kibushi est quant à lui, d’origine malgache, notamment du nord-ouest malgache. Ces deux langues s’interfèrent et ont donc certains mots en commun. Shimaoré et kibushi sont des langues essentiellement orales, mais depuis peu, un travail est en cours pour les fixer. Quelles écritures, quelles lettres utilisées ? Autant de questions que l’association Shimé s’attelle à résoudre. Les langues mahoraises ont des influences arabes liées notamment à la forte influence de la pratique de l’islam et la fréquentation des écoles coraniques. Mais à l’heure actuelle, c’est le français qui influence ses langues, à tel point qu’on parle de processus de « créolisation » surtout auprès de la nouvelle génération. Le phénomène est encore plus important chez les enfants de moins de cinq ans qui pour la plupart parlent uniquement français. Les villages kibushiphones se repartissent géographiquement du sud et au nord ouest de Mayotte ainsi que dans certains quartiers de Mamoudzou et Pamandzi.
Le shimaore reste cependant dominant sur toute l’île.