Souimanga Cinnyris Coquerellii Oiseaux Sakouli Mayotte Dec 19 0750 OriginalSouimanga Cinnyris Coquerellii Oiseaux Sakouli Mayotte Dec 19 0750 Original
©Souimanga Cinnyris Coquerellii Oiseaux Sakouli Mayotte Dec 19 0750 Original
un oiseau endémique...et symbolique !

Le souimanga, un oiseau patriotique

Les oiseaux sont l’une des richesses les plus diversifiées de Mayotte. Plus de 148 espèces différentes ont été recensées sur l’île. Si certaines de ces espèces sont migratrices, elles sont pour la plupart endémiques. C’est le cas du souimanga, un petit passereau emblématique de l’île.

Carte d'identité

  • Taille : environ 10 cm
  • Caractéristique : son bec long, fin et courbé
  • Régime alimentaire principal : le nectar de fleurs
Un petit oiseau

Originaire de l'île

En vous promenant sur Grande Terre ou sur Petite Terre, dans la mangrove ou sur le bord des plages, vous ne pourrez pas manquer le souimanga. Ce petit oiseau est omniprésent sur l’île ; il en est d’ailleurs une espèce endémique, c’est-à-dire qu’il est « typique » de Mayotte. Si le souimanga peut être confondu avec un colibri, il fait pourtant partie de la famille des passereaux.

Un oiseau endémique

Le souimanga est un oiseau endémique de l’île de Mayotte. Il est encore très implanté et très simple à observer, pour peu qu’on lève la tête !

Taillé pour la gourmandise

Le long bec du Souimanga lui permet d’aller chercher le nectar tout au fond des fleurs !

Vie de famille

La femelle souimanga s’occupe seule de la première nichée. Le mâle ne s’implique que pour la deuxième et la troisième.

Différencier le souimanga

Le mâle et la femelle sont très différents, surtout au niveau du plumage. Le mâle arbore un plumage très coloré. Sa tête, son dos et sa queue sont bleues-vertes métalliques, comparables à des écailles.

Son ventre n’est pas en reste, sa couleur jaune vif et sa tâche rouge sur le thorax contrastant avec les couleurs de sa queue.

De son côté, la femelle est plus terne, avec la tête et le dos grisonnant, tirant presque sur le vert. Le ventre, lui, est jaune pâle.

Le jeune souimanga ressemble d’ailleurs plus à sa mère qu’à son père. Sa différence se tient dans le fait qu’il ait un bec plus court que ses parents.

 

Habitat et mode de vie

Le souimanga vit en couple tout au long de l’année, s’économisant ainsi l’énergie de la recherche d’un ou d’une partenaire et les parades nuptiales… Fainéant, le souimanga ? Mais non, juste très fidèle !

La femelle construit le nid, en entremêlant des herbes sèches et le suspendant au bout d’une branche pour éviter les prédateurs.

Concernant son habitat, le souimanga privilégie les milieux ouverts et secs. Vous n’aurez aucun mal à le trouver en lisière de forêt, le long des plages ou encore dans les parcs et jardins.

Pour autant, le petit oiseau symbolique de Mayotte ne fuit pas non plus la mangrove, où vous pourrez l’entendre chanter.

Trois autres espèces

symboliques de l'île

Oiseau au bec pointu, le Râle de Cuvier ne vole pas. Vivant dans les zones humides et à végétation très dense, il est le seul membre vivant de son espèce.

C’est un petit oiseau nocturne, de la famille des hiboux. Son chant flûté mais plaintif reste très discret.

Il ressemble fortement à la pie par son comportement voleur et son cri. Ce passereau vit dans les forêts, à l’intérieur de l’île.