Le Marco Polo dans notre beau lagon

Le Marco Polo dans notre beau lagon - Tourisme Mayotte

Le Marco Polo dans notre beau lagon

D’une capacité maximum de 800 passagers hors membres d’équipage, ce magnifique paquebot anglais avait en réalité à son bord 650 croisiéristes originaires principalement de la Grande-Bretagne.

Il avait quitté le port de Bristol Avonmouth en Angleterre depuis le 06 janvier 2020 pour un retour prévu le 24 mars 2020.

Il a fait escale sur plusieurs pays à commencer par le Portugal, et a traversé plusieurs océans notamment l’océan Indien, où il fit une escale d’une journée sur nos rivages en ce lundi 10 février 2020.

Comme à l’accoutumée, le CDTM avait mobilisé l’ensemble des acteurs et partenaires locaux tels les taxis agréés pour ceux qui avaient opté pour une découverte libre de la destination, la police nationale, la police Municipale et la gendarmerie nationale pour la sécurité des sites fréquentés par nos visiteurs d’un jour.

En matière d’excursions accompagnées, l’agence réceptive Baobab Tour a organisé des visites en grande Terre (musicale plage, le jardin botanique de Coconi ), et en Petite Terre (Le lac Dziani, la plage des badamiers) pour les croisiéristes ayant fait la demande.

C’était sur un ponton décoré de plantes et fleurs locales et au rythme des chants et danses traditionnels avec Malaza Soua que les croisiéristes ont été accueillis dès leur descente à Mamoudzou.

Pour renforcer le dispositif d’accueil et ainsi mieux renseigner et orienter les croisiéristes, Le CDTM avait sollicité le renfort des étudiants de l’Université de Dembéni en immersion dans le monde du tourisme.

La mutualisation des moyens, la collaboration et l’implication de l’ensemble des acteurs et partenaires a permis d’accueillir avec efficacité nos hôtes qui ont pu voir plusieurs lieux cultes de Mayotte entre autres.
L’accueil de ce bateau présente de belles opportunités pour les professionnels du territoire, qu’ils soient taxis, artisans, restaurants ou prestataires nautiques.

Ce paquebot n’est pas le dernier à s’intéresser à notre destination puisque le 22 mars prochain, le Pacific Princess nous honorera de sa présence.

Partager cet article