Le M’sindzano

En frottant un morceau de bois de santal sur une pierre de corail, le grain fon de cette ‘table à masque’ transforme le bois en poudre.

Les femmes y ajoutent quelques gouttes d’eau puis appliquent sur le visage la pâte blanche onctueuse obtenue, soit sous forme de masque soit en dessinant des motifs ornementaux qui se répètent.

Ce maquillage traditionnel fournit un écran naturel contre le soleil et gomme les impuretés de la peau. Donnant aux femmes un charme exotique, le msindzano, qui peut être préparé avec d’autrs poudres comme le safran ou le curcuma, est un outil de séduction au parfum naturel.

Initiation à la beauté mahoraise par l’association Ouzouri wa m’troumche (Bouéni) contacts : 0269 62 60 13 – 0639 67 78 14