Le Nord De Mayotte vu depuis le cielLe Nord De Mayotte vu depuis le ciel
©Le Nord De Mayotte vu depuis le ciel|Nicolas Fraisse
S'offrir un bain de nature au Nord

Le Nord, une terre préservée

Le Nord de Mayotte possède une nature exceptionnelle. Entre terre et mer, ce territoire, ses baies et ses îlots sont un panel de biodiversité et de paysages. En route pour une exploration sur une région encore préservée de la patte humaine.

Map Decoupe NordMap Decoupe Nord
©Map Decoupe Nord

Carte d’identité

  • 4 villes principales : Koungou, Bandraboua, Mtsamboro et Acoua
  • 59 042 habitants en 2017
  • Superficie : 87,11 km2

Vers l'infini des mangroves...

Et au-delà

Le Nord est le territoire le plus vert de l’île. Ses crêtes abritent des réserves forestières, idéales pour les sorties en randonnée. Les mangroves, dont celles de Dzoumogné et Bouyoni, sont le refuge de nombreuses espèces de l’île.

Vous l’avez donc compris, les balades dans le Nord sont l’occasion de profiter de profondes bouffées d’air frais, et d’admirer les plus beaux panoramas de l’île, donnant sur le lagon.

Les oranges de M'tsamboro

S’il y a bien un produit que vous devez déguster, ce sont les oranges de l’îlot M’tsamboro. Fruit phare du Nord de Mayotte, elles vous apportent toutes les saveurs de l’île aux parfums, en une seule bouchée !

Des points de vue époustouflants

Le Nord regorge de points de vue qui vous coupent le souffle : Handréma, Mtsamboro, Acoua ou encore Mtsangadoua et Mtsangaboua… Vous passerez forcément par l’un de ces villages, qui vous offre un panorama d’exception.

Des îlots pour se ressourcer

Le Nord de Mayotte, c’est aussi ses nombreux îlots qui parsèment le lagon. Îlots Choizil, îlot de Sable blanc du Nord, ou encore îlot M’tsamboro… A chacun son paysage. Ce qui est sûr, c’est qu’ils vous séduisent pour leur quiétude et leur invitation au farniente.

Les îlots du Nord

rois du lagon

Vierges de tout aménagement et construction, les îlots du Nord trônent majestueusement au milieu du lagon.

Les plus célèbres sont l’îlot de M’tsamboro et les îlots Choizil. Le premier est le plus célèbre, notamment pour la qualité exquise de ses oranges. Le deuxième, quant à lui, abrite plusieurs espèces d’oiseaux marins.

Son récif corallien se révèle être un spot incontournable de snorkeling, pour le plus grand plaisir de tous.

Enfin, l’îlot de Sable Blanc du Nord est le plus sauvage de l’île. Vous y trouvez du sable, du sable, et encore du sable… Et sûrement quelques empreintes de visiteurs !

 

La pêche au djarifa

Le Nord de Mayotte vous fait aussi découvrir les coutumes locales, et notamment la pêche au djarifa. Cette pratique, exclusivement féminine, se déroule en trio. Rien de plus normal quand on voit l’immense tissu de tulle, appelé djarifa. Il en faut des bras pour le tenir !

Deux femmes sont donc chargées de tenir le djarifa ; on les appelle les tireuses. Une troisième, la rabatteuse, ramène les poissons vers le djarifa. Lorsque les tireuses le rabattent, les poissons sont alors pris au piège.

Chaque village dispose de son lieu de pêche, et jamais les femmes d’un village ne s’aventurent sur le terrain de leurs voisines. La pêche au djarifa est une pratique ancestrale, transmise de mère en fille, pour ne pas oublier leur moirata ou mila, autrement dit, leur héritage.