Vol, envol,chauve souris,Vol, envol,chauve souris,
©Vol, envol,chauve souris,|Thierry Cron
L'ange du ciel mahorais

A la recherche de la Roussette

La chauve-souris mahoraise, de la famille des roussettes, est une espèces symbolique de l’archipel des Comores. D’une envergure pouvant aller jusqu’à deux mètres, il est impossible de manquer son passage.

Carte d'identité

  • Envergure : jusqu’à deux mètres
  • Poids : Environ 500 gr
  • Caractéristique : sa couleur brun foncé

Chauve-souris...

Mais pas vampire !

La roussette est une chauve-souris certes, mais certainement pas un vampire ! Pour preuve, elle ne craint pas le soleil. En effet, il n’est pas rare de voir cette chauve-souris prendre son envol et raser l’eau en pleine journée.

Joueuse, elle ne manque pas de vous faire vous lever tôt, ou coucher tard, en étant très active à l’aube. Mais si vous êtes un peu patient, vous pouvez aussi l’observer au crépuscule, avant qu’elle ne retrouve son arbre pour se coucher.

Une chauve-souris visible la journée

La roussette n’est pas un vampire, il n’est pas rare de l’apercevoir raser la mer en journée !

Une dame bien propre

Le régime alimentaire de la roussette est principalement composé de fruits et de nectar : elle passe ainsi beaucoup de temps à faire sa toilette pour nettoyer son pelage.

Observer les roussettes

L’association Les Naturalistes s’engage pour protéger la biodiversité mahoraise et sensibiliser population locale et touristes. Elle organise de nombreux ateliers, notamment pour éduquer les enfants.

Parmi les expériences proposées, les Naturalistes vous embarquent pour une randonnée à la découverte de la faune et la flore. Depuis la plage de M’tsamoudou, à Bandrélé, jusqu’aux plages de Saziley, vous apprendrez à reconnaître plantes et espèces animales de l’île.

Pour les espèces végétales, vous pourrez même découvrir leur utilisation locale et leurs vertus médicinales. Trois heures bien remplies, qui vous apporte son lot de connaissances et de rencontres avec des animateurs engagés et passionnés par l’île hippocampe.

Les plus belles manières deDécouvrir la faune mahoraise

Mayotte est riche d’une faune variée et amicale. La meilleure manière d’aller à sa rencontre est d’arpenter la nature pour voir les animaux dans leur environnement naturel.

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante

Une propreté incontestée

Le propre de la roussette, c’est le temps qu’elle passe à se toiletter avant de s’envoler. Pire qu’une grande dame de l’époque, qui s’apprêtait pour aller voir le Roi!

Cette longue mise en beauté s’explique par le régime alimentaire de ces dames. Les roussettes se nourrissent principalement de fruits, mais aussi de nectar et de feuilles.C’est ainsi que cette espèce passe beaucoup de temps à se laver, afin d’ôter les restes de fruits de son pelage.

Un pelage qui mérite toute votre attention. Il est le symbole de la roussette de Mayotte. Alors si vous voyez passer un éclair brun-roux dans votre sillage, à ras l’eau ou bien dans les forêts sèches, levez la tête, c’est peut-être bien une roussette.